Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Programme 1er juillet 2006 à NANTES

    Programme

    Journée de mobilisation du 1er Juillet 2006

    Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires - NANTES

     

    PARRAINAGES REPUBLICAINS :  12h00– 13h00 – jardins de la Mairie de Nantes

     

    - lieu: Jardins de la Mairie

    - soutiens : Albert Jacquard, Jacques Gaillot, Charles Berling …

    - animations :      Chorale sans Nom 

    - vin d’Honneur

     

    PIQUE-NIQUE  :  CRAPA Pointe est de l’île Beaulieu (derrière le Conseil Régional des Pays de la Loire)                                 13h00-14h00

     

    Animations                   : Chorale Les Voix de Garage

                                      La Fanfare des Beaux-Arts 

    : Fanfare Les Cornichons

     

     GRANDE SCENE DU CONSEIL REGIONAL :                  14h15-14h45

     

    Concert d’AURELE, voix et instruments.

    Genre : chansons française,   5 musiciens

     

    INAUGURATION / PRISE DE PAROLES :                    14h45-15h15

     

    - Présentation, animation : Charles Soussan

    - Prise de paroles :  Collectif enfants étrangers ( F. Cherki)

                                   Collectif unis contre l’immigration jetable

                                   La CIMADE ( Mickael Garreau )

                                    Collectif de soutien Oumar DIALLO ( Michel Leclerc)

                                    RESF 49  ( Frédéric MALLERET)

                                          RESF 72 (Yves Coupey)

     

    -Prise de paroles "ELUS" 

                         Conseil Régional

                         Conseil Général

    ENFIN…

    -Arrivée sur scène des représentants des différentes écoles et collèges  mobilisés dans la région Nantaise, autour des enfants menacés et de leurs familles.

     

    ET

    Chanson : ELODIE et ROZENN  (élèves des collèges  La  Colinière et Victor-Hugo) chanteront en hommage aux enfants étrangers et à leurs familles.

     

     

    TRIBUNE, SQUARE DE LA DELIVRANCE,

    Conférence, débat, forum                                      15h15-17h15

     

    Animation table ronde, Cécile Petident

    Invités:

            Christiane Taubira, députée de Guyane

            Marie Héléne Aubert, députée européenne

            Emmanuel Terray, anthropologue

       Albert Jacquard, scientifique et penseur

       Jean Le Gal, Education et Droits de l’Enfant

       Jean Edouard Robiou Du Pont, avocat spécialiste des Droits de l’Enfant

       Frédéric Cherki, Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires

      

    TRANSITION PROXIMITE DE LA GRANDE SCENE :  17h15- 17h30

      - animation: La Chorale de Trentemoult ( chants de lutte)

     

    GRANDE SCENE:         CONCERTS DE SOUTIEN          

     SLAM   Patricio Rojas (Vocal solo)                                          17h30-17h45                

     

      MADAME  OSCAR                                            17h45-18h30

     genre chanson française  6 musiciens

     

     KARL DAVIS big band                                        19h-20h

     genre : JAZZ-ROCK-SOUL   9 musiciens

     

     

     

    Pour les enfants :

    Esplanade CRAPA , tout l’après-midi

     

     A proximité des stands, animations pour enfants  par Les Lézards Animés 

     Programme : cirque -fil- jonglage,-

                            atelier Arts Plastiques

                            expo dessins d'enfants

                            fresques

    et la présence d'un dessinateur de BD Nantais: Stéphane GIRARD

    …et aussi lecture de contes par la compagnie TOIKIDI

     

  • Voeu adopté par le Conseil Régional des Pays de la Loire

    Région des Pays de la Loire

     

    CONSEIL REGIONAL

    Réunion des 29 et 30 juin 2006

     

     

    VŒU relatif au risque d’expulsion de jeunes mineurs sans papier scolarisés sur notre territoire
    présenté par les groupes : Socialiste, radical et divers gauche, Les verts, et Élus Communistes

     

    Vœu adopté par le Groupe Socialiste, radical et divers gauche, le Groupe Les Verts,

    et le Groupe des Élus Communistes

     

     

    Pour des milliers d’enfants et de jeunes majeurs, le 30 juin 2006 ne marquera pas le début des vacances d’été, mais bien le commencement d’un calvaire. En effet, à cette date s’achèvera le sursis que le gouvernement avait dû accorder, sous la pression des associations et des mobilisations de parents, aux jeunes et à leurs familles.

     

    Malgré les annonces apaisantes, ce qui s’est passé le 7 juin dernier, avec l’interpellation, dans une école maternelle du Mans de deux enfants kurdes de 3 et 6 ans, devant leurs camarades de classe, et leur expulsion avec leur mère vers la Norvège montre bien les intentions de l’actuel gouvernement. Les promesses de régularisation ne concernent d’ailleurs qu’une infime partie des mineurs sans papiers scolarisés sur notre territoire.

     

    Dans les Pays de la Loire, ce sont plusieurs centaines de jeunes qui se retrouvent menacés d’expulsion.

     
    Le 1er juillet prochain, une vaste action de parrainages républicains aura lieu dans toute la France et notamment dans plusieurs villes des Pays de la Loire pour soutenir jeunes et familles. Cette action fait suite et amplifie la mobilisation de parents dans les écoles, collèges et lycées, et plus généralement des citoyens qui refusent de voir dénaturées les valeurs de la République et ont signé, nombreux, la pétition refusant ces expulsions injustes.

     

    A la veille de cette journée de mobilisation, le conseil régional des Pays de la Loire :

    Apporte son soutien aux organisateurs de la mobilisation pour faire en sorte qu’il n’y ait pas de chaises vides à la rentrée de septembre 2006.

    Demande au gouvernement de revoir le processus de régularisation des mineurs sans papiers scolarisés sur notre territoire.

  • Les CEMEA, aux côtés « des élèves sans papiers »

    « Le 30 juin 2006, le sursis accordé aux élèves sans papiers et à leurs parents tombera. Des milliers d’enfants, de jeunes et leurs familles risquent l’expulsion en masse, verront leur avenir et leur vie même anéantie ».

     

    Depuis plusieurs mois, le réseau Education sans Frontières s’est mobilisé contre ces expulsions, à travers notamment une pétition nationale « nous les prenons sous notre protection », en apportant son parrainage à des enfants ou des familles… De nombreux militants des CEMEA ont répondu à cet appel et se sont engagés sous différentes formes dans ce combat.

     

    Au moment de l’échéance que constitue la fin de l’année scolaire, les CEMEA, mouvement d’éducation nouvelle et association de jeunesse et d’éducation populaire, ne peuvent accepter la violence et l’inhumanité de telles mesures vis-à-vis d’enfants et d’adolescents dans un pays qui a ratifié la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. Ils réaffirment leur soutien total à ces initiatives et appellent au renforcement des actions pendant l’été. Signataires de la pétition nationale, les CEMEA s’engagent également, dans le cas où cela serait nécessaire, à « défendre » tous leurs militants au regard de cette mobilisation citoyenne.



    Le 27 juin 2006


  • Annonce fantaisiste de Arno Klarsfeld : la méfiance doit rester de mise

    Chasse aux enfants : une annonce fantaisiste de Monsieur Arno Klarsfeld

     

    Message de la Ligue des Droits de l'Homme reçu le 30 juin.

     
      Monsieur Arno Klarsfeld a prétendu ce 30 juin sur une chaîne de radio qu'il n'y aurait « pas d'expulsions cet été » de parents sans-papiers d'enfants scolarisés. La nouvelle serait excellente si elle était sérieuse. Or, non seulement la seule autorité compétente, c'est-à-dire le ministre de l'Intérieur, a dit le contraire il y a 48 heures encore, mais Monsieur Arno Klarsfeld lui-même a poursuivi en prévoyant qu'« une grande partie des familles », et donc en aucun cas la totalité, pourraient se voir appliquer les critères de la circulaire du 13 juin dernier. sans apporter d'ailleurs la moindre garantie sur l'application de ladite circulaire.

     
    En réalité, ces critères sont si flous, et laissent tant de place à l'arbitraire, que Monsieur Sarkozy n'a pas osé assumer lui-même la responsabilité de leur mise en ouvre, mesurant sans doute l'indignation croissante de l'opinion face à la politique inhumaine qui frappe enfants et familles semaine après semaine. C'est pourquoi une petite opération de communication met aujourd'hui en avant Monsieur Arno Klarsfeld, qui n'a aucun pouvoir sur les préfets ni aucune expérience sérieuse en la matière, mais qui est chargé de distraire l'attention des médias et de démobiliser les dizaines de milliers de citoyens mobilisés pour la défense des enfants, à la veille de la manifestation nationale du RESF demain à 15 heures place de la Bastille.

      Mais Monsieur Arno Klarsfeld n'a pu résister au plaisir de faire un bon mot, raillant le père ou la mère d'enfant menacé qui « fait chat perché vous ne pouvez plus me toucher ». Même de la part d'un ancien amuseur radiophonique, on aurait pu espérer un peu plus de respect, sinon d'humanité, à l'égard de familles qui vivent une véritable tragédie. Cette saillie déplacée aura en tout cas le mérite de détromper ceux qui auraient pu croire à l'annonce précédente : il s'agit bien toujours de « toucher » ces enfants, de les traquer avec leurs familles, de pratiquer la « sélection » au gré des préfectures et en fonction des réactions de l'opinion.  
    En réalité, les enfants et les familles ne sont protégés ni par la circulaire de Monsieur Sarkozy, ni par les plaisanteries douteuses de Monsieur Arno Klarsfeld. Leur seule protection, c'est la solidarité, la mobilisation des parents, des amis, des voisins, des enseignants, de tous ceux qui prennent au sérieux l'égalité des droits, la justice et l'humanité.

     La Ligue des droits de l'Homme appelle à maintenir et à amplifier cette mobilisation solidaire, et à manifester nombreux demain samedi 1er juillet, en particulier à Paris place de la Bastille à 15 heures. Pour que tous les enfants soient au rendez-vous de la prochaine rentrée scolaire.

  • NANTES : conditions d'accès aux effets de la circulaire du 13 jui

    Au terme d'une réunion de travail qui  s'est déroulée ce matin, 29 juin 2006, au cabinet de la Mairie de Nantes, en présence de Mme Lauriane Braun (cabinet du Maire), Monsieur Roussel (Mission Intégration), Françoise Thoumas (MRAP & Collectif Unis contre une Immigration Jetable), et Frédéric Cherki  pour le Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires, nous invitons tous les parents d'élèves et enseignants à relayer  au plus vite auprès des familles  ces informations très importantes.

    Suite au tour d'horizon des familles connues sur Nantes et son agglomération, par la Mairie, les associations et les collectifs de soutien, le Maire de Nantes présentera à la Préfecture, en début de semaine prochaine, une liste de 128  familles.
    Il n'est donc plus nécessaire que les familles adressent un courrier pour se signaler au Préfet (voir la circulaire du 13 juin)  .

    La Mairie communiquera sa liste sans pour autant communiquer d'adresse.
    Dans le cadre de cette seule procédure, une domiciliation de toutes ces familles auprès du CCAS sera établie.

    A une date qui nous sera indiquée, et que nous ne manquerons pas de vous faire connaître (par la voie des courriers électroniques, du blog, dans le cadre des permanences d'associations ou de la réunion hebdomadaire du Collectif Enfants Etrangers), chaque famille devra se présenter au Restaurant Club Savenay pour récupérer le courrier de proposition d'aide au retour envoyé par la Préfecture à cette adresse collective.
     
    Les familles devront alors, pour signifier leur acceptation ou leur refus des conditions d'aide au retour, adresser sans tarder une réponse à la Préfecture.

    En cas de refus de la proposition, il faudra par un courrier motivé signifier ce refus et demander à bénéficier des effets (selon nous toujours beaucoup trop restrictifs) de la circulaire du 13 juin 2006, en joignant les pièces suivantes : certificats de scolarité, témoignage du soutien d'enseignants et de parents d'élèves de l'école où un enfant est scolarisé, attestations relatives aux efforts consentis pour apprendre la langue française, promesses d'embauche, évocation de liens familiaux ... et toute autre pièce pouvant servir le dossier.

    Les familles qui ne figureraient pas sur cette liste, inconnues à ce jour, ne seront pas prises en charge dans le cadre de ce dispositif, mais la Préfecture devra s'engager à examiner leur situation avec la même attention.

    Si certaines familles ont déjà adressé un courrier à la Préfecture pour se signaler et demander à recevoir la proposition du Préfet, cela n'aura aucune incidence sur le suivi mis en place par la Mairie de Nantes.

    Si l'on perçoit une volonté d'examiner et de faire aboutir très rapidement un certain nombre de dossiers, les familles restent toujours exposées au risque d'être à tout moment interpellées par la Police de l'Air et des Frontières.

    Ainsi, si nous prenons acte de cette avancée, nous ne saurions nous contenter de l'arbitraire d'un dispositif qui laissera forcément sur le bord du chemin des familles.

    Restons vigilants.



    Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires (RESF 44)
    http://enfantsetrangers.hautetfort.com
    Contacts : 06 72 47 04 33 - 06 67 20 51 43

  • Le Collectif invité du Journal Régional de France 3

    Le Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires a été l'invité du journal télévisé de France 3 Région hier soir 29 juin.

    Pour voir ce journal, connectez-vous à l'adresse http://jt.france3.fr/

     

    Par ailleurs, dans le courant de la semaine écoulée le Collectif a été régulièrement sollicité par les médias, essentiellement autour de l'approche de la date fatidique du 30 juin et de l'organisation des parrainages républicains :

    - Ouest-France

    - Presse Océan

    - Nantes 7

    - Le Monde

    -  France Bleu Loire Océan

    - Jet FM

    - Sun FM

    - Chérie FM

    -  The Globe and Mail (Toronto)

    - France Inter

     

     

    Et je dois ajouter ces conseils de lecture signés Isabelle de Liffiac :

     

    Ouest France, 30 juin 2006

    La chute de l'article, signé de François CHRÉTIEN, est un cri de vérité : "Question d'humanité. En France, on aime les étrangers quand ils sont de chez nous." http://www.ouest-france.fr/ofinfosgene.asp?idDOC=312035&idCLA=3636

     

    Politis, du 29 juin 2006, numéro 918 en ligne l'édito de Françoise Galland http://www.politis.fr/article1748.html      Le "dossier" complet est en papier !

     

    - RMC

    - Radio Fidélité

    et j'espère n'avoir oublié personne. 

  • Communiqué des Verts de Nantes

    29.06.06

     

    Avec les derniers jours de juin, l'heure de la fin de l'année scolaire 2005/2006 sonne, … douce pour ceux qui envisagent de belles vacances, violente pour les enfants étrangers et leurs familles plus que jamais menacés par l'expulsion.

     

    Les actions de soutien, initiées et coordonnées depuis de nombreux mois par le Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires, ont permis d'organiser une véritable résistance civique pour refuser les atteintes au droit de protection et d'assistance qui est dû à tous les enfants du monde, et que les orientations gouvernementales mettent à mal dans notre propre pays.

     

    Il est indispensable que la mobilisation perdure et même s'intensifie, dans les jours et les semaines à venir, de façon à ce que l'été ne soit pas synonyme de départ forcé pour tous les élèves étrangers qui espèrent retrouver leur place à l'école en septembre prochain.

     

    Adhérant totalement à la démarche du Collectif, nous, les Verts de Nantes appelons toutes les Nantaises et tous les Nantais à témoigner de leur solidarité avec les enfants étrangers et leur famille, et à démontrer aux autorités françaises la volonté collective de promouvoir la diversité culturelle et la cohésion humaine comme l'une de nos valeurs républicaines essentielles.

     

    Nous les invitons toutes et tous à participer à la grande journée de mobilisation du 1er juillet 2006 "pas de chaises vides dans nos écoles à la rentrée 2006", qui donnera lieu à Nantes à un large rassemblement interrégional.

    Soyons nombreux ce samedi :

    - en fin de matinée l'hôtel de Ville de Nantes, pour soutenir le parrainage civique de plusieurs dizaines d'enfants étrangers ;

    - dès 13 heures sur le site du CRAPA (pointe de l'Ile de Nantes) pour un pique-nique solidaire et un après-midi citoyen et festif !

     

     

    Hélène COMBE (06.22.08.54.44) et Samuel DE BOUARD (06.26.30.70.78)

    Porte-parole des Verts de Nantes

  • Communiqué des Verts de Nantes

    29.06.06

     

    Avec les derniers jours de juin, l'heure de la fin de l'année scolaire 2005/2006 sonne, … douce pour ceux qui envisagent de belles vacances, violente pour les enfants étrangers et leurs familles plus que jamais menacés par l'expulsion.

     

    Les actions de soutien, initiées et coordonnées depuis de nombreux mois par le Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires, ont permis d'organiser une véritable résistance civique pour refuser les atteintes au droit de protection et d'assistance qui est dû à tous les enfants du monde, et que les orientations gouvernementales mettent à mal dans notre propre pays.

     

    Il est indispensable que la mobilisation perdure et même s'intensifie, dans les jours et les semaines à venir, de façon à ce que l'été ne soit pas synonyme de départ forcé pour tous les élèves étrangers qui espèrent retrouver leur place à l'école en septembre prochain.

     

    Adhérant totalement à la démarche du Collectif, nous, les Verts de Nantes appelons toutes les Nantaises et tous les Nantais à témoigner de leur solidarité avec les enfants étrangers et leur famille, et à démontrer aux autorités françaises la volonté collective de promouvoir la diversité culturelle et la cohésion humaine comme l'une de nos valeurs républicaines essentielles.

     

    Nous les invitons toutes et tous à participer à la grande journée de mobilisation du 1er juillet 2006 "pas de chaises vides dans nos écoles à la rentrée 2006", qui donnera lieu à Nantes à un large rassemblement interrégional.

    Soyons nombreux ce samedi :

    - en fin de matinée l'hôtel de Ville de Nantes, pour soutenir le parrainage civique de plusieurs dizaines d'enfants étrangers ;

    - dès 13 heures sur le site du CRAPA (pointe de l'Ile de Nantes) pour un pique-nique solidaire et un après-midi citoyen et festif !

     

     

    Hélène COMBE (06.22.08.54.44) et Samuel DE BOUARD (06.26.30.70.78)

    Porte-parole des Verts de Nantes

  • Cellule de veille nationale autour du Resf

    Le Monde : Enfants sans papiers : RESF met en place un système de veille pour empêcher les expulsions

    jeudi 29 juin 2006.
     

    http://www.lemonde.fr/web/article/0...

    LEMONDE.FR | 28.06.06 | 18h05 • Mis à jour le 28.06.06 | 18h08

    A deux jours de la fin du sursis accordé par Nicolas Sarkozy aux familles ayant des enfants scolarisés sans papiers, le Réseau éducation sans frontières (RESF) a mis en place un système de veille et d’alerte, qui "consistera à faire le plus grand bruit dès qu’une famille sera arrêtée", a annoncé, mercredi 28 juin, Richard Moyon, son porte-parole.

    "Dès la semaine prochaine", RESF diffusera partout en France, avec la Cimade (seule association autorisée à entrer dans les centres de rétention), un "numéro de téléphone unique". "C’est un numéro d’alerte qui permettra en cas d’arrestations de familles ou de tentatives d’expulsion de mobiliser le plus de monde possible. S’ils tentent des expulsions, ça ne se passera pas dans la discrétion", prévient M. Moyon. Des parlementaires, des personnalités et des syndicats seront ainsi alertés quasiment en temps réel, a encore assuré RESF. Les parents d’élèves massivement mobilisés et les mairies assureront eux aussi des veilles, en laissant aux familles sans papiers leurs numéros de téléphone portable.

    "A partir du 30 juin, nous mettons en place à la mairie un dispositif de veille citoyenne. Chaque élu de permanence aura en charge de veiller, et, si besoin, de s’opposer aux mesures d’expulsion qui pourraient être décidées", a indiqué Michel Charzat, maire (PS) du XXe arrondissement de Paris. Selon cet élu, qui a organisé mercredi devant sa mairie une cinquantaine de parrainages de familles sans papiers, "le 30 juin est une échéance importante, il y a une très forte solidarité nées dans des collèges et des lycées, relayée par la municipalité". Une manifestation organisée par RESF et le collectif Uni(e)s contre une immigration jetable aura lieu à Paris samedi 1er juillet à 15 heures, de la Bastille à Bercy, pour soutenir les sans-papiers.

    avec AFP

  • La police traque un papa de la Chapelle sur Erdre

     Quand les bonnes intentions du Ministre de l'Intérieur ne sont qu'un effet de façade ... 

     

     

    Famille en danger à La Chapelle sur Erdre !

    Ce matin, jeudi 29 juin, la police  de l'air et des frontières ( 4
    personnes)  est venue au domicile de la famille ,en danger d'expulsion.

    Il faut rester très vigilants  et mobilisés.

     Le parrainage du petit E... aura lieu à 18 h, à la mairie de La Chapelle demain 30 juin.
    Nous avons besoin d'une grande mobilisation pour les soutenir .

    Merci de les accompagner dans ces moments de peur et d'angoisse  !

    Françoise Branchereau

     

     

  • Programmation musicale 1er juillet

    LE TEMPS FORT  DE MOBILISATION REGIONALE  EN FAVEUR DES ENFANTS,
     le 1er JUILLET SE VEUT AUSSI UN GRAND MOMENT DE CONVIVIALITE




    Le 1er juillet à la pointe de l'Ile de Nantes sera musical, festif et convivial ou ne sera pas.
    Voici, pour celles et ceux qui hésiteraient encore à faire le déplacement, seuls ou en famille, plusieurs bonnes raisons de vous joindre à la mobilisation en faveur des enfants étrangers menacés d'expulsion.

    Au retour de la cérémonie de parrainage républicain d'une soixantaine d'enfants en Mairie de Nantes, l'après-midi sera consacré à des prises de parole militantes,  à un forum-débat sur la situation des enfants étrangers scolarisés dans notre ville et dans le pays, vue sous l'angle de la question de la convention internationale des droits de l'enfant.

     

    Il planera néanmoins sur la pointe de l'Ile de Nantes une atmosphère festive.
    Plusieurs chorales seront au rendez-vous tout au long de la journée (Les Sans Nom à la Mairie le matin, les Voix de Garage et la Chorale de Trentemoult l'après-midi) ainsi que des fanfares (Les Cornichons & la Fanfare des Beaux Arts).
    Sans compter que les enfants présents, outre les nombreux jeux installés sur le CRAPA de  la pointe Est de l'Ile  de Nantes, se verront proposer diverses activités liées au cirque (grâce à la présence du groupe des Lézards animés) et au dessin.


    Enfin, pour débuter puis prolonger l'après-midi : 
    une série de concerts offerts bénévolement par tous les musiciens et chanteurs venus soutenir la cause des enfants :



    Pour découvrir Madame Oscar :
    Madame OSCAR est une formation de 6 musiciens ( dont 2 ex Ramsés) qui mélange ses propres compositions aux reprises de morceaux des auteurs qu'ils aiment écouter. L'accordéon, la contrebasse, les percussions et les guitares vous transportent à travers un voyage acoustique allant de Nosfell aux Têtes Raides. Tour à tour, l'univers de ces macairois, cousins du Santa Macairo Orkestar, s'ouvre à vous, festif ou émouvant.


    Pour découvrir Patricio Roja :

    Né au Chili, il vit en France depuis 1974 et a rejoint L'Oeil Ouvert en décembre 2005. La pratique de la poésie sous toutes ses formes lui est essentielle pour s'exprimer, comprendre le monde et se tenir en vie. Il est animateur d'une scène mensuelle de Slam Poésie à Nantes. C'est une scène ouverte à tous sur laquelle on peut dire ou lire un texte poétique pendant pas plus de trois minutes. Patricio est vice-champion de France du Grand Slam National 2005. Il pratique également la poésie en direct sous forme de performances lors d'évènements artistiques et se lance dans la publication artisanale de ses poèmes. Patricio se produira à Paris dans le cinquième, le samedi 6 mai à l'Espace Quartier latin, 37 rue Tournefort, pour un sketch de vingt minutes.
    Pour en savoir plus ...


    Pour découvrir et entendre Aurele :

    http://artistes.autoproduction.net/aurele

    Née à Nantes, fille d'un couple de chanteurs, Aurèle a sillonné avec eux chaque week-end de son enfance, la petite route de Bretagne qui va de l’auberge au cabaret ; jurant très tôt devant l’accordéon de son père et la voix de sa mère qu'on ne l'y prendra jamais.
    Mais le chien ne chante pas du chat. Et chez ces gens-là, on aboie pas, on griffonne. On écrit, et puis vite on musique, bref on fait des chansons, qu'on le veuille ou non.
    Et pendant dix ans, Aurèle chante aussi ; toujours en "dilettante", entre travail, famille…
    Début plus théâtral que chanté lors d'un spectacle créé autour du poète breton
    Tristan Corbière, création d'un duo vocal "Les Somny", participation à cinq tournées des quatorze "Descentes de Loire en Chansons" avec Hélène et Jean-François, création du quatuor "Malena", nombreux concerts en duo accordéon/voix, contributions parolières et musicales à différents albums…
    Et puis début 2004, Aurèle ne chante plus dans sa salle de bain ! Et se lance à temps plein dans le grand bouillon de la chanson, pour écrire, chanter, pour les autres, pour soi, au quotidien, et toujours partager avec le plus grand nombre, plus que jamais.
    Fin 2005 : 1er album auto-produit "bain public".
    Fin 2006 : 1ère résidence et création d'un nouveau spectacle.
    Et entre temps, il faut des dates, des dates, des dates, des dates et des dates !!!


    Pour découvrir et entendre Karl Davis :
    http://www.info-groupe.com/groupe-karlwdavisethemilkmen.php

    Karl W. Davis & The Milkmen, groupe de musique blues soul funk (France)


    Karl Davis est un chanteur puissant et émouvant, au registre vocal surprenant ; une véritable onde de choc qui se propage sur scène ! Originaire de Macon (Georgie-USA), Karl fît ses débuts dès l'âge de 10 ans au sein d'une chorale gospel de l'église baptiste (comme avant lui James Brown ou Otis Redding), avant de s'interesser à ces musiques qui font la richesse du Sud-Est des États Unis, Blues, Rhythm & Blues, Soul, Funk…Installé désormais près de Jacksonville (Floride-USA), c'est dans cette abondance de musique, aux sons des églises et des clubs locaux, qu' il a façonné son style de chant puis d'écriture.
    Karl Davis a partagé la scène avec entre autres les Fabulous Thunderbids, Clarence « Gatemouth » Brown, Duke Robillard, Booker T & the MG's, Littlefeat… sur son continent avant de rencontrer Emmanuel Frangeul et Arnaud Fradin de Malted Milk dans le cadre du festival des Rendez Vous de l' Erdre 2000 à Nantes. Cinq ans plus tard, après de nombreux concerts et une collaboration fructueuse, ils décident de réaliser ensemble un album original où chacun apporterait sa part de créativité, d'expérience, de culture… Un album fait de Blues et de Gospel bien sûr, mais aussi de Soul et de Funk. Dans ce but, ils font appel à un ami de Karl Davis, le guitariste Jim Barcaro, avec qui il compose et écrit de longue date ; les rejoignent cinq autres musiciens pour former finalement « The Milkmen ». C'est le début d'une grande aventure franco-américaine dont la philosophie n'est autre que la collaboration collective : co-écrire, co-réaliser, co-produire, partager au-delà des frontières, tous réunis autour d'un projet « bluesical » original et résolument tourné vers l'avenir.

    Au-delà de ce que peut représenter l' échange culturel entre des musiciens français et américains provenant de villes jumelées (Nantes et Jacksonville), réunis autour de leur passion pour les musiques noires américaines, ce projet est avant tout une formidable histoire d'amitié qui puise et régénère son énergie dans la musique et la créativité, avec l'incomparable chance de pouvoir se consigner en son et en image. En ce qui nous concerne, l'entente franco-américaine est des plus « groovy » !...



    ALORS, rejoignez-nous nombreux pour dire en musique et en chansons à M. Sarkozy
    que tous ces enfants et leurs familles, dès le 1er juillet,
    NOUS LES PRENONS SOUS NOTRE PROTECTION
    pour qu'aucune chaise ne soit vide dans nos écoles à la rentrée 2006


    Pour plus d'informations sur le déroulement complet de la journée ou pour télécharger le programme détaillé et les horaires, visitez le blog du Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires de Nantes : http://enfantsetrangers.hautetfort.com



    Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires (RESF 44)
    http://enfantsetrangers.hautetfort.com
    Contacts : 06 72 47 04 33 - 06 67 20 51 43
  • Tracts et affiche pour le 1er juillet

     


    Muriel Khelladi s'est remise à la tâche.

    Le tract et l'affiche A4 pour la mobilisation du 1er juillet, dans leur version définitive, sont téléchargeables dans la rubrique "Tracts" de ce blog.

     Merci à chacune des écoles mobilisées de dupliquer et de diffuser  abondamment à la sortie des classes avant samedi.

    Merci de dupliquer à loisir et d'afficher, partout où c'est possible, dans vos écoles, les commerces de vos quartiers, ... bref partout, partout l'affiche.

     

    Communiquez, communiquez !!! 

  • Appel du comité de soutien à Oumar Diallo (RESF 49)

    RASSEMBLEMENT 1er juillet . NANTES .

    Le Comité de soutien Oumar DIALLO appelle les Choletais et Choletaises  indignés par la situation d’extrême précarité de dizaines de familles sans papiers à Cholet et dans le département et de plusieurs milliers en France, à participer au rassemblement organisé à Nantes par le Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires et le Collectif Unis contre une immigration jetable.

    Ce même jour,  dans de nombreuses villes en France, des dizaines d’enfants et de jeunes avec leurs familles seront officiellement parrainés en Mairie puis soutenus par autant de comités de parrainage qui assureront leur protection et la solidarité.

    Le comité de soutien qui prend en charge plusieurs familles à Cholet refuse de baisser les bras face à une politique qui fait de l’immigration un « problème », de l’étranger un bouc émissaire, du sans papiers un sans droits, exploitable ou expulsable à volonté. Nous avons fait le choix, de les « prendre sous notre protection », le choix de l’accueil et de la solidarité.

    Le Comité de soutien Oumar DIALLO appelle toutes celles et tous ceux qui ont déclaré apporter leur soutien à telle ou telle situation particulière à se manifester. Il renouvelle également l’appel au parrainage citoyen adressé le 17 juin dernier à 75 Maires de communes (Cholet et environnantes).

    Un départ groupé est prévu à Cholet, parking de la Bourse du Travail, le samedi 1er  juillet à 12 h 30.

     

     

    Une banderole « comité de soutien Ouamr Diallo » sera confectionnée. Le principe de faire fabriquer 2000 badges au prix de 50 euros est acquis.

     

    RENDEZ-VOUS à 12 h 30 SUR LE PARKING DE LA BOURSE DU TRAVAIL, SAMEDI 1er JUILLET pour un départ groupé vers NANTES.

     

  • Conférences de presse

    medium_affcollecCEECSN_piccolo.2.JPG

    Le Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires vous invite à participer nombreux aux conférences de presse organisées à l'initiative des établissements :

        - jeudi 29 juin 2006, à partir de 18 heures devant l'école Léon Blum (école qui donne sur le Cours des 50 otages, d'où est partie l'opération chaises vides)

         - vendredi 30 juin, à la même heure, les parents d'élèves de l'école Georges Brassens prennent la même initiative pour défendre la situation du jeune Cédric.

     

     

  • Programmation musicale

     

     

     

    Pour découvrir Patricio Roja :
    Né au Chili, il vit en France depuis 1974 et a rejoint L'Oeil Ouvert en décembre 2005. La pratique de la poésie sous toutes ses formes lui est essentielle pour s'exprimer, comprendre le monde et se tenir en vie. Il est animateur d'une scène mensuelle de Slam Poésie à Nantes. C'est une scène ouverte à tous sur laquelle on peut dire ou lire un texte poétique pendant pas plus de trois minutes. Patricio est vice-champion de France du Grand Slam National 2005. Il pratique également la poésie en direct sous forme de performances lors d'évènements artistiques et se lance dans la publication artisanale de ses poèmes. Patricio se produira à Paris dans le cinquième, le samedi 6 mai à l'Espace Quartier latin, 37 rue Tournefort, pour un sketch de vingt minutes.
    Pour en savoir plus ...


    Pour découvrir et entendre Aurele :

    http://artistes.autoproduction.net/aurele

    Née à Nantes, fille d'un couple de chanteurs, Aurèle a sillonné avec eux chaque week-end de son enfance, la petite route de Bretagne qui va de l’auberge au cabaret ; jurant très tôt devant l’accordéon de son père et la voix de sa mère qu'on ne l'y prendra jamais.
    Mais le chien ne chante pas du chat. Et chez ces gens-là, on aboie pas, on griffonne. On écrit, et puis vite on musique, bref on fait des chansons, qu'on le veuille ou non.
    Et pendant dix ans, Aurèle chante aussi ; toujours en "dilettante", entre travail, famille…
    Début plus théâtral que chanté lors d'un spectacle créé autour du poète breton
    Tristan Corbière, création d'un duo vocal "Les Somny", participation à cinq tournées des quatorze "Descentes de Loire en Chansons" avec Hélène et Jean-François, création du quatuor "Malena", nombreux concerts en duo accordéon/voix, contributions parolières et musicales à différents albums…
    Et puis début 2004, Aurèle ne chante plus dans sa salle de bain ! Et se lance à temps plein dans le grand bouillon de la chanson, pour écrire, chanter, pour les autres, pour soi, au quotidien, et toujours partager avec le plus grand nombre, plus que jamais.
    Fin 2005 : 1er album auto-produit "bain public".
    Fin 2006 : 1ère résidence et création d'un nouveau spectacle.
    Et entre temps, il faut des dates, des dates, des dates, des dates et des dates !!!


    Pour découvrir et entendre Karl Davis :
    http://www.info-groupe.com/groupe-karlwdavisethemilkmen.php

    Karl W. Davis & The Milkmen, groupe de musique blues soul funk (France)


    Karl Davis est un chanteur puissant et émouvant, au registre vocal surprenant ; une véritable onde de choc qui se propage sur scène ! Originaire de Macon (Georgie-USA), Karl fît ses débuts dès l'âge de 10 ans au sein d'une chorale gospel de l'église baptiste (comme avant lui James Brown ou Otis Redding), avant de s'interesser à ces musiques qui font la richesse du Sud-Est des États Unis, Blues, Rhythm & Blues, Soul, Funk…Installé désormais près de Jacksonville (Floride-USA), c'est dans cette abondance de musique, aux sons des églises et des clubs locaux, qu' il a façonné son style de chant puis d'écriture.
    Karl Davis a partagé la scène avec entre autres les Fabulous Thunderbids, Clarence « Gatemouth » Brown, Duke Robillard, Booker T & the MG's, Littlefeat… sur son continent avant de rencontrer Emmanuel Frangeul et Arnaud Fradin de Malted Milk dans le cadre du festival des Rendez Vous de l' Erdre 2000 à Nantes. Cinq ans plus tard, après de nombreux concerts et une collaboration fructueuse, ils décident de réaliser ensemble un album original où chacun apporterait sa part de créativité, d'expérience, de culture… Un album fait de Blues et de Gospel bien sûr, mais aussi de Soul et de Funk. Dans ce but, ils font appel à un ami de Karl Davis, le guitariste Jim Barcaro, avec qui il compose et écrit de longue date ; les rejoignent cinq autres musiciens pour former finalement « The Milkmen ». C'est le début d'une grande aventure franco-américaine dont la philosophie n'est autre que la collaboration collective : co-écrire, co-réaliser, co-produire, partager au-delà des frontières, tous réunis autour d'un projet « bluesical » original et résolument tourné vers l'avenir.
    Mars 2005 fut un mois de création prolixe : 14 titres, dont 12 compositions et 2 reprises. Le label nantais, Bad Bacon Records, présente avec cette réalisation nanto-floridienne son deuxième opus, le premier étant « Easy Baby », de Malted Milk (sorti en Juin 2005 chez Mosaic distribution). La sortie américaine de l'album « Karl W. Davis and the milkmen » en juillet 2005 suivie d'une vingtaine de concerts en Floride et Georgie (cf. www.karlwdavis.com pour le détail et les images du July Tour) a renforcé la cohésion humaine et musicale du groupe permettant à chacun de trouver sa place et à Karl d'essaimer son message : « Let the music move you ! » (« Laisse la musique te remuer ! »).
    La sortie de l'album « Tear it Up », disponible dans les bacs du grand ouest depuis le 9 mars 2006, sera suivi d'une tournée promotionnelle au printemps 2006, la sortie nationale étant prévue pour l'automne 2006.
    Au-delà de ce que peut représenter l' échange culturel entre des musiciens français et américains provenant de villes jumelées (Nantes et Jacksonville), réunis autour de leur passion pour les musiques noires américaines, ce projet est avant tout une formidable histoire d'amitié qui puise et régénère son énergie dans la musique et la créativité, avec l'incomparable chance de pouvoir se consigner en son et en image. En ce qui nous concerne, l'entente franco-américaine est des plus « groovy » !...


  • Permanences juridiques pour les sans-papiers et demandeurs d'asile

     Comme promis hier, vous trouverez la liste des permanences associatives, 
    leurs horaires et leurs adresses dans le fichier joint.

    A plus
    cédric (GASProm)
       
     Pour télécharger ce fichier précieux, cliquer ici.  

  • Un homme de 28 ans se pend en Centre de rétention

     

    Après avoir lu cette triste dépêche malheureusement attendue, ouvrez dans la rubrique "boîte à outils" et lisez le courrier adressé par Patrick Peugeot  à Nicolas Sarkozy pour l'alerter sur la situation dramatique des conditions de rétention.    

             

        M. le Ministre de l'Intérieur ne pourra pas dire qu'il ne savait pas !!!     

              

          

          

       Mercredi 28 juin 2006      11:49:08 

    Un Marocain sans papiers de 28 ans (bien 28 ans) se trouvait dans le coma mercredi après avoir été retrouvé pendu dans sa cellule du centre de rétention administrative d'Allonnes (Sarthe), près du Mans, a annoncé la préfecture de la Sarthe.

                  

    Omar Toufik "est dans un état critique", a déclaré le préfet Michel Camus lors d'une conférence de presse.

     

    Il a été transporté au centre hospitalier du Mans après avoir été retrouvé pendu par des surveillants qui lui apportaient son petit déjeuner vers 07H30 mercredi. Le jeune homme a une compagne française de 18 ans, enceinte, a indiqué le préfet.


    Arrivé au Mans en 1999, Omar Toufik, dont la famille se trouveau Maroc, fait l'objet d'une procédure de reconduite à lafrontière, selon la préfecture. Il n'avait pas fait de démarche pour régulariser sa situation, selon la même source.


    Arrêté pour une infraction à la législation contre les stupéfiants (il fumait du hashich), le jeune homme avait été placé mardi au centre d'Allonnes, dans l'attente d'un transfert au centre de rétention de Vincennes (Val-de-Marne) en région parisienne, a précisé la préfecture.
        
    Une information judiciaire a été ouverte par le parquet du Mans.    

  • Article sur la Cimade de Nantes dans Ouest-France

    Ouest-France

    Nantes

    mardi 27 juin 2006

    « L'étranger est stigmatisé, il fait peur »

    L'association d'aide aux émigrés, la Cimade, a lancé sa campagne « Assez d'humiliation ! » pour faire évoluer les regards sur les étrangers.

    Mickaël Garreau, président de la Cimade à Nantes et Armel Lardeau, vice-président de l'association, aident les migrants étrangers dans leurs démarches juridiques.

    Qu'est-ce que la Cimade ?

    Armel Lardeau, vice-président de la Cimade à Nantes : La Cimade est une association nationale qui existe depuis 1939. À Nantes, nous sommes entre 35 et 40 bénévoles. Nous aidons les migrants sur leur parcours juridique en France. Nous les conseillons et les orientons. Nous intervenons aussi auprès des étrangers placés en prison ou en centre de rétention (centre où sont placés les sans-papiers en attendant leur expulsion). Nous faisons aussi de l'alphabétisation en langue française.

    Vous lancez la campagne « Assez d'humiliation ! Les migrants sont notre monde ». En quoi consiste-elle ?

    Armel Lardeau : La campagne à trois optiques : dénoncer, sensibiliser la population et proposer des solutions alternatives juridiques. Nous avons un an et demi pour faire cela. Dans un premier temps, nous allons informer un maximum de citoyens sur la réalité des migrants au niveau de leur quotidien et de l'administration, pour casser les mythes qui existent. L'étranger est stigmatisé, il fait peur. Il est temps de changer les mentalités. Les propositions alternatives juridiques que nous allons faire sont construites sur ce que nous voyons lors de nos permanences juridiques. Ces propositions sont un support de réflexion et de débat. Nous ne pouvons pas écrire les lois, mais nous pouvons sensibiliser les Français qui, eux, peuvent interpeller les partis politiques.

    Justement, quelles actions de sensibilisation sont prévues ?

    Mickaël Garreau, président de l'association : Au niveau national, la Cimade a lancé une pétition sur son site de campagne www.assezdhumiliation.org. Au niveau local, nous organisons un débat après la projection du film « L'Afrance », le vendredi 30 juin, à 20 h, au cinéma Katorza, à Nantes. Nous serons aussi présents au Forum mondial des droits de l'homme du 10 au 13 juillet prochain, à la Cité des congrès de Nantes, où nous allons exposer des photographies sur les centres de rétention, pour montrer à quoi ils ressemblent.

    Pour tous renseignements :

    Cimade Nantes, 3 rue Amiral-du-Chauffault,

    tél : 02 40 71 69 73, mail : cimade.nantes@wanadoo.fr et sur www.cimade.org

    Permanences juridiques les lundi et jeudi de 17 à 19 h.

  • L'été des enfants sans papiers sur le site de Radio France

    medium_affcollecCEECSN_piccolo.2.JPG

    En page d'accueil du site  de Radio France , allez voir le dossier de la semaine consacré à l'été des enfants sans papiers.

     

    Au sommaire d'un dossier très complet :

     


     

     

  • Christiane Taubira à Nantes le 1er juillet


    Le 1er juillet, Albert Jacquard, Jacques Gaillot, Charles Berling seront rejoints par Christiane Taubira, députée de la 1ère circonscription de Guyane.

    Celle qui a donné son nom à la loi française votée le 10 mai 2001,  pour reconnaître comme crimes contre l'humanité la traite négrière transatlantique et l'esclavage qui en a résulté, nous a contactés ce soir pour nous informer de sa venue à Nantes. Souhaitons que d'autres personnalités issues d'autres formations politiques en fassent de même.